hits counter Terra Australis (SelfMadeHero Non-Fiction) - Ebook PDF Online
Hot Best Seller

Terra Australis (SelfMadeHero Non-Fiction)

Availability: Ready to download

Over two centuries ago, a fleet of ships set sail from England led by Admiral Arthur Phillip. Of the thousand men and women on board, most were convicts, sentenced to transportation for crimes against the crown, and banished to exile. They were bound for Botany Bay, on the other side of the world, in the freshly charted territory of New South Wales. The journey to their ne Over two centuries ago, a fleet of ships set sail from England led by Admiral Arthur Phillip. Of the thousand men and women on board, most were convicts, sentenced to transportation for crimes against the crown, and banished to exile. They were bound for Botany Bay, on the other side of the world, in the freshly charted territory of New South Wales. The journey to their new home would take them across three oceans, cover 15,000 miles, and leave them on the shores of a vast and virgin continent. Five years in the making, LF Bollée and Philippe Nicloux present Terra Australis, the vivid and sweeping tale of an epic journey and an unflinching account of the founding of modern Australia. Winner of the Amerigo-Vespucci award International Festival of Geography, 2012


Compare

Over two centuries ago, a fleet of ships set sail from England led by Admiral Arthur Phillip. Of the thousand men and women on board, most were convicts, sentenced to transportation for crimes against the crown, and banished to exile. They were bound for Botany Bay, on the other side of the world, in the freshly charted territory of New South Wales. The journey to their ne Over two centuries ago, a fleet of ships set sail from England led by Admiral Arthur Phillip. Of the thousand men and women on board, most were convicts, sentenced to transportation for crimes against the crown, and banished to exile. They were bound for Botany Bay, on the other side of the world, in the freshly charted territory of New South Wales. The journey to their new home would take them across three oceans, cover 15,000 miles, and leave them on the shores of a vast and virgin continent. Five years in the making, LF Bollée and Philippe Nicloux present Terra Australis, the vivid and sweeping tale of an epic journey and an unflinching account of the founding of modern Australia. Winner of the Amerigo-Vespucci award International Festival of Geography, 2012

30 review for Terra Australis (SelfMadeHero Non-Fiction)

  1. 4 out of 5

    Lionel

    Cette BD est énorme dans tous les sens du terme. 500 pages, j'ai vu plus léger. Mais chaque page en vaut la peine. Magnifique épopée et récit historique qui m'était très inconnu. Je me suis plongé dedans et je n'en suis plus ressorti. Le dessin, en noir et blanc, aurait pu par moment être meilleur mais il y a aussi des planches tout à fait somptueuses, notamment des bateaux. A recommender pour tous Cette BD est énorme dans tous les sens du terme. 500 pages, j'ai vu plus léger. Mais chaque page en vaut la peine. Magnifique épopée et récit historique qui m'était très inconnu. Je me suis plongé dedans et je n'en suis plus ressorti. Le dessin, en noir et blanc, aurait pu par moment être meilleur mais il y a aussi des planches tout à fait somptueuses, notamment des bateaux. A recommender pour tous

  2. 5 out of 5

    Zéro Janvier

    Terra Australis est une bande dessinée de plus de cinq cent pages, signée LF Bollée pour le scénario et Philippe Nicloux pour le dessin. J’ai emprunté ce gros pavé à la médiathèque car l’ambition du scénariste, raconter la colonisation de l’Australie par les anglais à la fin du XVIII° siècle et au début du XIX° siècle, m’intéressait beaucoup. Une des plus incroyables odyssées humaines de l’Histoire a eu lieu il y a un peu plus de 220 ans. Environ 1 500 hommes et femmes ont été déportés, entassés Terra Australis est une bande dessinée de plus de cinq cent pages, signée LF Bollée pour le scénario et Philippe Nicloux pour le dessin. J’ai emprunté ce gros pavé à la médiathèque car l’ambition du scénariste, raconter la colonisation de l’Australie par les anglais à la fin du XVIII° siècle et au début du XIX° siècle, m’intéressait beaucoup. Une des plus incroyables odyssées humaines de l’Histoire a eu lieu il y a un peu plus de 220 ans. Environ 1 500 hommes et femmes ont été déportés, entassés à bord de 11 navires, parcourant plus de 24 000 km sur trois océans. Ils étaient des bagnards, des forçats, des condamnés… le rebut de l’Angleterre ! On les a envoyés à l’autre bout du monde, dans un pays qui n’existait pas encore. Aller sans retour vers l’enfer ou chance inespérée d’une nouvelle vie ? Plus rien ne sera comme avant autour de ce nouveau monde, issu d’une terre ancestrale que les habitants d’origine appelaient Bandaiyan … Le récit commence à Londres dans les années 1780. La misère est totale dans les rues londoniennes, la criminalité est au plus haut, et les prisons sont pleines. L’Angleterre vient de perdre sa colonie en Amérique, où les bagnards étaient souvent envoyés pour vider les prisons. Dans le Pacifique, un territoire a été découvert par le navigateur James Cook. L’idée commence à germer de monter une expédition vers cette terre encore inexplorée, avec le double objectif de se débarrasser de prisonniers encombrants et de fonder une nouvelle colonie de l’Empire britannique dans le Pacifique. C’est ce voyage que nous raconte cette bande dessinée, en trois grandes parties : la préparation de l’expédition, le voyage lui-même, puis la colonisation de la côté est de ce qui deviendra l’Australie. Nous rencontrons alors plusieurs personnages que nous suivrons tout au long du périple, que ce soit des officiers de la Marine anglaise, des marins anonymes, des prisonniers envoyés de force dans le Pacifique, le révérend en charge de la foi de ses fidèles, ou un civil, ancien fonctionnaire d’un ministère britannique, qui place beaucoup d’espoir dans cette expédition. J’ai trouvé les dessins très beaux, avec un noir et blanc qui colle parfaitement au récit. J’ai parfois eu un peu de mal à distinguer certains personnages, notamment parmi les officieux de la Marine, mais ce n’est pas très grave. Le récit, bien que long, est passionnant. On suit parfaitement la préparation de l’expédition et le voyage lui-même. La dernière partie est peut-être plus rapide, mais elle reste intéressante et aborde parfaitement les relations complexes entre les colons britanniques et les aborigènes (les « naturels », comme les appellent alors les anglais). La question de l’esclavagisme est également évoquée lorsque les navires de l’expédition britannique croisent un bateau négrier d’où s’échappent les chants de désespoir de ses passagers arrachés à leur terre natale. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette bande dessinée, passionnante et sans doute bien documentée. De la colonisation de l’Australie, je pense que nous connaissons tous l’histoire de ces bagnards envoyés dans le Pacifique pour peupler une nouvelle colonie, et j’ai trouvé très intéressant de découvrir cette histoire plus en détail, à travers des dessins magnifiques et des personnages forts.

  3. 4 out of 5

    Claudie

    Quel plaisir de trouver un pavé en BD sur un sujet sur lequel je cherche des informations (abordables) depuis longtemps ! Le dessin ne m'a pas toujours enchanté mais j'ai passé un bon moment à m'immerger dans cette époque, pour un temps un peu plus long que celui d'une bande dessinée de taille plus habituelle. Je ne l'achèterais pas mais il vaut définitivement le coup d'être emprunté à la bibliothèque si vous tombez dessus Quel plaisir de trouver un pavé en BD sur un sujet sur lequel je cherche des informations (abordables) depuis longtemps ! Le dessin ne m'a pas toujours enchanté mais j'ai passé un bon moment à m'immerger dans cette époque, pour un temps un peu plus long que celui d'une bande dessinée de taille plus habituelle. Je ne l'achèterais pas mais il vaut définitivement le coup d'être emprunté à la bibliothèque si vous tombez dessus

  4. 4 out of 5

    Mathieu

    Incroyable BD qui suit une aventure absurde à travers les destins entrelaçés de ceux et celles qui l'ont portée. https://lesboggans.wordpress.com/2019... Incroyable BD qui suit une aventure absurde à travers les destins entrelaçés de ceux et celles qui l'ont portée. https://lesboggans.wordpress.com/2019...

  5. 5 out of 5

    Cloud

    4.5 stars

  6. 4 out of 5

    Emma

    See my billet here bookaroundthecorner.wordpress.com/201... See my billet here bookaroundthecorner.wordpress.com/201...

  7. 4 out of 5

    Oz London

    A very creative and enjoyable approach to the subject, which is a special area of interest for me. Excellent artwork, although I would like the sequel to be in full-colour rather than black and white. Perhaps not entirely historically accurate, but a good introduction to the topic nevertheless. Recommended for a wide audience.

  8. 4 out of 5

    Adrienne

    Full review on my blog :-) https://theaimlessreview.wordpress.co... Full review on my blog :-) https://theaimlessreview.wordpress.co...

  9. 5 out of 5

    Dimitris

  10. 5 out of 5

    Asier Saez-cirion

  11. 5 out of 5

    Themr0c

  12. 4 out of 5

    Jean Abdoul

  13. 4 out of 5

    Niels Bode

  14. 4 out of 5

    Antonio Stimoli

  15. 5 out of 5

    Richard Archambault

  16. 4 out of 5

    Sassenach

  17. 5 out of 5

    Gab

  18. 5 out of 5

    Wiebke

  19. 5 out of 5

    Corto Maltese

  20. 4 out of 5

    rachelish Slater

  21. 4 out of 5

    Carlos

  22. 4 out of 5

    Adam Nađvegi

  23. 5 out of 5

    Hervé

  24. 5 out of 5

    Lili Aurelie

  25. 4 out of 5

    Jeremie Galand

  26. 4 out of 5

    Agnes

  27. 4 out of 5

    Squirrel

  28. 5 out of 5

    Elodie

  29. 5 out of 5

    Mathieu Pln-Lmrr

  30. 4 out of 5

    Chris Brady

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...
We use cookies to give you the best online experience. By using our website you agree to our use of cookies in accordance with our cookie policy.