hits counter Le Goût de vieillir (NON FICTION) - Ebook PDF Online
Hot Best Seller

Le Goût de vieillir (NON FICTION)

Availability: Ready to download

Voici une toute jeune auteure de quatre-vingts ans. Qui a décidé de prendre à bras-le-corps cette pensée, trop souvent admise, qui voudrait que vieillir soit une calamité. Avec esprit et délicatesse, Ghislaine de Sury raconte les surprises, les tâtonnements de la femme âgée qu’elle est devenue malgré elle. Commençant par se moquer tendrement d’elle-même, elle finit par s’i Voici une toute jeune auteure de quatre-vingts ans. Qui a décidé de prendre à bras-le-corps cette pensée, trop souvent admise, qui voudrait que vieillir soit une calamité. Avec esprit et délicatesse, Ghislaine de Sury raconte les surprises, les tâtonnements de la femme âgée qu’elle est devenue malgré elle. Commençant par se moquer tendrement d’elle-même, elle finit par s’inventer une nouvelle voie pour mieux « goûter la vie ». « En regardant le chemin parcouru ces vingt dernières années, je m’aperçois que cette période que je redoutais a été incroyablement riche de surprises, de découvertes, de transformations… et que j’en ai encore de multiples à vivre. Ce que j’appréhendais comme un déclin inéluctable, la pire période de ma vie, s’est révélé une aventure peut-être aussi étonnante que les vingt premières années de mon existence. » Née en 1936, Ghislaine de Sury partage sa vie entre Paris et le Jura. Le Goût de vieillir est son deuxième livre.


Compare

Voici une toute jeune auteure de quatre-vingts ans. Qui a décidé de prendre à bras-le-corps cette pensée, trop souvent admise, qui voudrait que vieillir soit une calamité. Avec esprit et délicatesse, Ghislaine de Sury raconte les surprises, les tâtonnements de la femme âgée qu’elle est devenue malgré elle. Commençant par se moquer tendrement d’elle-même, elle finit par s’i Voici une toute jeune auteure de quatre-vingts ans. Qui a décidé de prendre à bras-le-corps cette pensée, trop souvent admise, qui voudrait que vieillir soit une calamité. Avec esprit et délicatesse, Ghislaine de Sury raconte les surprises, les tâtonnements de la femme âgée qu’elle est devenue malgré elle. Commençant par se moquer tendrement d’elle-même, elle finit par s’inventer une nouvelle voie pour mieux « goûter la vie ». « En regardant le chemin parcouru ces vingt dernières années, je m’aperçois que cette période que je redoutais a été incroyablement riche de surprises, de découvertes, de transformations… et que j’en ai encore de multiples à vivre. Ce que j’appréhendais comme un déclin inéluctable, la pire période de ma vie, s’est révélé une aventure peut-être aussi étonnante que les vingt premières années de mon existence. » Née en 1936, Ghislaine de Sury partage sa vie entre Paris et le Jura. Le Goût de vieillir est son deuxième livre.

4 review for Le Goût de vieillir (NON FICTION)

  1. 5 out of 5

    Granny Sebestyen

    " le goût de vieillir" de Ghislaine de Sury (288p) Ed. de la Martinière Bonjour les fous de lecture ATTENTION... cela ne va pas être gentil gentil ... l'emploi du "JE" majuscule est bien intentionnel et précise qu'il s"agit là uniquement de MON ressenti ! Alors si vous voulez lire un livre qui n'apporte rien, le voici, le voilà . Madame de Sury s'impose durant près de 300p en donneuse de leçons et moralisatrice. Elle discutaille sur ses relations à la vieillesse. On nous promettait de l'humour et de l'a " le goût de vieillir" de Ghislaine de Sury (288p) Ed. de la Martinière Bonjour les fous de lecture ATTENTION... cela ne va pas être gentil gentil ... l'emploi du "JE" majuscule est bien intentionnel et précise qu'il s"agit là uniquement de MON ressenti ! Alors si vous voulez lire un livre qui n'apporte rien, le voici, le voilà . Madame de Sury s'impose durant près de 300p en donneuse de leçons et moralisatrice. Elle discutaille sur ses relations à la vieillesse. On nous promettait de l'humour et de l'autodérision...J'AI du rater des pages !! Livre sans profondeur aucune. JE ne vois pas l'intérêt de partager son relationnel avec ses enfants, petit-enfants, mari défunt et voisinage. D'autant qui semblerait ( d'après Madame de de Sury ) qu'il n' ait qu'elle qui ait le comportement juste et sans faute . Bref .. JE me suis profondément ennuyée ( pour rester polie ). C'est plat et sans profondeur .. seule la jonquille sur la couverture trouve grâce à MES yeux et a du influencer mon choix de lecture .. fatale erreur. Madame de Sury aurait du garder sa prose pour ses proches et ne pas nous la faire partager. JE ne suis pas sympathique sur ce retour, JE sais .. mais cela fait du bien et JE m'en fous. Bon brève consolation ..JE me dis qu'il y a encore pire !!! Stéphanie JE vous vous déjà sourire

  2. 4 out of 5

    Raffaella

  3. 5 out of 5

    Lydia

  4. 5 out of 5

    Clelia

Add a review

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Loading...